1907_NUM_Icone_NM_NMAS_Multilingue_V2

Motoneige Meilleures pratiques 23.02.21

Comment inspecter votre chenille de motoneige

Pour fonctionner et manœuvrer correctement, les automobiles ont besoin d’une pression de pneu adéquate. Quand il s’agit de motoneiges, c’est la tension de la chenille qui doit être adéquate. Le réglage fréquent de la tension et de l’alignement de votre chenille aidera à éviter des problèmes comme une usure prématurée ou excessive et même un déchenillage (c’est-à-dire que votre chenille se désaligne du reste du train de roulement).

Gardez à l’esprit que si vous roulez par temps plus chaud ou dans des conditions de faible couverture de neige, par exemple, sur la glace nue d’un lac, ceci risque de réduire la lubrification naturelle que la neige produit habituellement pour refroidir le moteur. Plus de chaleur sera générée, ce qui peut entraîner une défaillance prématurée de la chenille.

À quelle fréquence devriez-vous inspecter votre chenille?

Suivez toujours les recommandations d’entretien du fabricant. Mais en règle générale, nous vous recommandons d’installer une nouvelle chenille, d’effectuer un trajet de 80 kilomètres, puis de l’inspecter. Après ce rodage initial, une inspection de votre chenille tous les 500 à 800 kilomètres devrait suffire (à moins que votre motoneige ne soit turbocompressée, auquel cas vous devrez l’inspecter plus souvent). De plus, nous vous recommandons de l’inspecter au début de chaque nouvelle saison.

Les outils dont vous aurez besoin pour une inspection de chenille idéale sont les suivants :

Cric roulant

Outil de tension de chenille (jauge)

Lubrifiants

Huile

Étapes d’inspection et de réglage de votre chenille de motoneige :

1. Soulevez l’arrière de la motoneige avec un cric roulant et faites une inspection visuelle la chenille. Le levage de votre motoneige facilitera l’inspection de l’ensemble de la chenille et des crampons. Retirez la courroie et faites tourner la chenille à la main.

Vérifiez la présence de déchirures et de dents d’entraînement ou de crampons manquants, etc. Les détériorations mineures ne sont généralement pas une source de préoccupation immédiate, mais peuvent ultimement causer des dommages à l’ensemble de la chenille.

Les crampons manquants ou déchirés sont un signe clair que votre chenille devra bientôt être remplacée. (N’oubliez pas : plus les profils sont usés, moins il y a de traction.)

Si vous voyez des déchirures sur toute la largeur d’une chenille en caoutchouc, remplacez-la immédiatement. Il y a de fortes chances qu’elle ne soit plus assez solide pour résister à une utilisation continue. Si vous avez une chenille à crampons, voyez si des crampons sont déchirés ou manquants. Selon le fabricant de la chenille, vous pouvez généralement vous en tirer avec quelques crampons manquants sans que ces dommages nuisent de façon notable à son rendement : pour les chenilles Camso, vous pouvez vous en tirer avec 10 à 15 crampons manquants. Si vous utilisez des crampons du marché de remplacement, communiquez avec votre concessionnaire pour les remplacer.

Vous constatez une usure prématurée ou excessive de votre chenille ou des dommages à celle-ci? Vous utilisez peut-être la mauvaise chenille pour votre style de conduite. Reportez-vous à notre brochure sur les chenilles de motoneige pour savoir quel type de chenille vous convient.

2. Inspectez les agrafes. Cherchez la présence de dommages ou d’usure, qui se produisent normalement au fil du temps. Remplacez toujours les agrafes usées, pliées, fissurées ou manquantes. Vous pouvez vous en procurer auprès de votre concessionnaire.

3. Vérifiez la tension de la chenille et ajustez-la en suivant les recommandations du fabricant. Utilisez un outil de tension de chenille (jauge) pour mesurer la tension. Reportez-vous à notre guide pour mesurer la tension de la chenille en 5 étapes pour obtenir des instructions étape par étape.

4. Inspectez les roulements des roues. S’ils ne tournent pas librement, lubrifiez-les en suivant les recommandations du fabricant. Si les roulements sont bloqués, remplacez-les. (Les roulements scellés n’ont pas besoin de lubrification.)

5. Vérifiez l’alignement de la chenille. L’alignement doit être uniforme des deux côtés. Un mauvais alignement peut entraîner une usure prématurée dents de traction, des agrafes de métal et des roulettes, et peut même réduire la puissance. Le frottement contre le tunnel peut également provoquer une usure prématurée de la chenille.

Est-il temps de remplacer votre chenille? Jetez un coup d’œil aux chenilles de motoneige Camso 2021.

Un dernier conseil : des réglages sont parfois nécessaires au milieu d’un parcours, assurez-vous donc d’avoir toujours votre boîte à outils avec vous. La plupart des machines sont livrées avec une boîte à outils de base, assurez-vous de l’avoir à portée de main.

Vous avez toujours des questions? Communiquez avec votre concessionnaire Camso pour plus d’informations.