1907_NUM_Icone_NM_NMAS_Multilingue_V2

VTT / Côte à côte Libérés de la route 16.12.19

Tester des systèmes de chenilles pour VTT et côte à côte dans des conditions extrêmes : entrevue avec un centre de ski canadien

En tant que fabricant de pneus, de chenilles et de systèmes de chenilles, notre principal objectif est de fabriquer des produits qui peuvent surmonter les obstacles auxquels nos clients sont confrontés, peu importe les circonstances. En ce qui a trait à nos solutions du domaine récréatif, nous savons que le niveau d’intensité peut varier beaucoup, qu’il s’agisse de parcourir des sentiers ou de gravir une montagne, et d’un environnement à l’autre (terrains boueux ou pistes enneigées). De toutes les situations d’usage possibles, les opérations d’entretien de pistes de ski font partie des plus extrêmes : ces équipes travaillent dans les intempéries, sur des plaques de glace, ainsi que sur des pistes couvertes de neige lourde, et même aussi de boue durant les saisons intermédiaires.

Nous nous sommes récemment entretenus avec Claude Thibodeau qui est superviseur du matériel roulant pour le damage, l’entretien de la montagne et les patrouilles du centre de ski Bromont, montagne d’expériences, depuis 10 ans. La montagne, qui offre le plus grand domaine de ski éclairé en Amérique du Nord, doit surmonter beaucoup de défis pour offrir aux skieurs et aux planchistes d’excellentes conditions, de jour comme de nuit.

Gérer la flotte d’entretien du plus grand centre de ski de soirée en Amérique du Nord : entretien avec Claude Thibodeau

Camso : Bonjour, Claude! Merci de prendre le temps de nous parler de votre expérience. Nous espérons qu’elle inspirera les autres centres de ski et les amateurs de produits récréatifs partout dans le monde. Plongeons dans le vif du sujet : quels sont les plus grands défis pour vos véhicules qui travaillent sur les pistes tout au long de la saison?

Claude Thibodeau : « Puisque notre saison principale est l’hiver, bien sûr, nos véhicules doivent travailler sur des pentes abruptes et enneigées. Ils doivent aussi couvrir plusieurs quarts de travail par jour : nos véhicules tout terrain (VTT) et côte à côte (VCC) sont utilisés pratiquement 24 heures par jour pour garantir les meilleures conditions de ski pour nos clients. Le centre de ski est ouvert au public de 8 h 30 à 22 h 30, mais nos équipes d’entretien travaillent aussi de 23 h à 7 h. Cela veut dire que nos véhicules doivent être prêts et fonctionnels pour que notre personnel puisse couvrir l’ensemble de la montagne en toute sécurité. Les conditions peuvent devenir assez difficiles et requièrent une conduite plus technique : certains véhicules ne peuvent tout simplement pas se rendre dans certains endroits. Si ce n’était pas des systèmes de chenilles, nos VTT et VCC ne pourraient pas accéder à certaines parties de la montagne non plus. »

Camso : Les défis sont-ils différents pendant les saisons intermédiaires?

Thibodeau : « Certainement! À l’automne et au printemps, il y a vraiment beaucoup de boue avec la neige fondante et la pluie, il devient donc pratiquement impossible de grimper les pistes avec un véhicule à roues. Les chenilles nous permettent d’aller où l’on veut, quand on veut, et ce, toute l’année. »

Faits sur la montagne : Bromont, montagne d’expériences en nombres

Lieu

Bromont, Québec, Canada

Domaine skiable

450 acres de terrain skiable

141 pistes, dont 101 éclairées

Logistique

9 télésièges

Plus de 1 300 canons à neige

4 000 lampadaires sur les pistes


Personnel

1 200 employés l’hiver

850 employés l’été

Flotte

32 VTT

5 côtes à côtes

13 dameuses

De 7 000 à 8 000 km parcourus par véhicule chaque hiver

Camso : Quels sont les principaux avantages pour vous d’utiliser des systèmes de conversion à chenilles sur vos VTT et VCC?

Thibodeau : « La sécurité des skieurs et des planchistes est vraiment importante pour nous, et c’est un des principaux avantages des VTT et côtes à côtes. Par rapport aux motoneiges, ils sont bien plus agiles, vont moins vite et sont plus faciles à contrôler. De plus, ces véhicules sont conçus pour travailler et fonctionnent bien même dans les pires conditions. Le deuxième avantage qui me vient à l’esprit est leur polyvalence. Nous pouvons utiliser les VTT et VCC toute l’année : avec un système de chenilles les deux tiers de l’année, de novembre à mai, et sur des roues l’été. Les motoneiges, quant à elles, peuvent seulement être utilisées l’hiver. Ce sont aussi de bons véhicules, mais ils sont tout simplement moins polyvalents. Le troisième avantage que nous avons remarqué est leur efficacité. Depuis que toute notre flotte a été remplacée par des VTT et VCC, notre consommation d’essence a nettement réduit, même chose pour les frais d’entretien et le coût d’exploitation. Le dernier avantage pour moi est l’accessibilité, et c’est un gros avantage. On peut littéralement aller n’importe où, sur des pentes abruptes avec de la neige profonde, des pistes glacées, et même sur des sentiers boueux au printemps. Nous pouvons couvrir toute la montagne sans endommager le terrain tout en assurant la sécurité du personnel et des clients. »

Camso : Avez-vous des conseils pour les autres gestionnaires de service d’entretien en montagne ou pour les centres de ski qui aimeraient faire la transition de leur flotte vers des VTT et VCC avec systèmes de chenilles?

Thibodeau : « S’il y a une règle d’or en matière de systèmes de chenilles, c’est bien l’entretien. Aussi, recherchez un fournisseur qui offre le meilleur service et la meilleure garantie. Nous travaillons fort dans des environnements difficiles : avoir une bonne garantie et un agent de service à la clientèle dévoué peut vraiment maximiser le temps de service des véhicules. Et finalement, soyez ouverts à l’innovation! Bromont, montagne d’expériences, collabore étroitement avec l’équipe de recherche et développement de Camso pour tester ses systèmes de chenilles sur le terrain. Tout le monde y gagne au bout du compte : nous obtenons des systèmes à la fine pointe de la technologie pour nos véhicules, et Camso obtient des résultats de tests réalisés sur le terrain dans des conditions extrêmes pour continuellement améliorer ses produits. »

C’est tout pour notre conversation avec Claude. Même si votre centre de ski n’est pas aussi grand que celui de Bromont, montagne d’expériences, les systèmes de chenilles sont un excellent choix lorsque vous voulez utiliser votre VTT ou VCC dans des conditions plus extrêmes pour le travail ou vos loisirs. Apprenez-en davantage sur nos systèmes de conversion à chenilles et trouvez celui qui convient le mieux à votre véhicule : Systèmes de chenilles pour VTT et VCC.

Article PWS1
Article PWS3
Article PWS4
Article PWS2